L'avenir du syndicat

Les Projets 

Le raccordement de Longeau-Percey, Villegusien-le-Lac et Verseilles-le-Bas

Historiquement alimentées en renforcement par le Syndicat des eaux de la région du lac de la Vingeanne, les communes de Longeau-Percey, Verseilles-le-Bas et Villegusien-le-Lac (au titre de Villegusien, Heuilley-Cotton et Piépape) ont sollicité leur raccordement au SMIPEP Sud Haute-Marne en 2016, les forages de l’ancien syndicat de la Vingeanne n’étant plus suffisants en période estivale.

Les travaux de raccordement ont été lancés en mai 2020 et achevés en décembre de la même année. Ils ont consisté en la pose de 5 500 mètres de réseau en fonte ductile de diamètre 125 mm entre Flagey et Vesvres-sous-Prangey (52), afin d’interconnecter le réseau SMIPEP et les conduites d’adduction existantes alimentant les réservoirs de Longeau-Percey, Verseilles-le-Bas, Heuilley-Cotton et Villegusien-le-Lac.

L’opération a coûté 649 000 euros HT, financée par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la Préfecture de Haute-Marne, le Conseil Départemental de Haute-Marne, le Groupement d’Intérêt Public 52, et les 3 communes raccordées.

 

L’interconnexion des branches Nord et Sud

et le raccordement de Celles-en-Bassigny et Lavernoy

Opération prioritaire listée dans le programme de travaux du Schéma Directeur achevé en 2019, l’interconnexion des branches Nord et Sud du réseau de transport SMIPEP est prévue courant 2022.

Elle consistera à poser environ 11 000 mètres de canalisation entre les extrémités des 2 branches situées à Saulxures et Varennes-sur-Amance (52), permettant d’alimenter au passage Lavernoy, et à poser également une antenne d’environ 2 000 mètres permettant d’alimenter la commune de Celles-en-Bassigny en proie à des difficultés d’approvisionnement en eau potable chaque été.

Ce projet permettra à terme d’améliorer l’exploitation du réseau de transport syndical en amenant un surplus de pression sur les extrémités de la branche Sud.

La mission de maîtrise d’œuvre de l’opération a été lancée courant mars 2021.

 

Etude hydrogéologique de recherche en eau

Une étude hydrogéologique va être lancée par le Syndicat courant du 4ème trimestre 2021. Celle-ci s’étendra sur tout le secteur Sud Haute-Marne, et va permettre d’identifier des zones où la recherche en eau souterraine est propice.

Le SMIPEP souhaite ainsi mobiliser une ou plusieurs ressource(s) complémentaire(s) afin de pouvoir faire face à la demande actuelle de raccordement d’une quinzaine de communes du sud Haut-Marnais et du nord-ouest de la Haute-Saône.

Les eaux souterraines sont privilégiées du fait de leur bonne qualité intrinsèque et de la moindre influence des sécheresses de surface sur la disponibilité de la ressource (en comparaison avec de l’eau de lac).

L’étude devrait durer une année complète. En plus de cibler des secteurs propices à la recherche en eau, elle permettra également de définir les investigations à mener pour s’assurer de la présence effective de l’eau en sous-sol.

Pose de réseau
press to zoom
Matériel hydraulique
press to zoom
Pose de réseau
press to zoom
1/1